Articles récents

Anoint Skincare.

Anoint Skincare nous vient de Nouvelle-Zélande, Kerikeri, Île du Nord. Entreprise familiale créée en 2012, Anoint propose des produits de soin pour le corps, des produits pour le bain et également une ligne pour bébé. Toutes leurs créations sont issues d’ingrédients 100% naturels, avec huiles essentielles et plantes locales.

L’histoire commence avec Erica, créatrice de la marque : après avoir façonné des lotions pour le corps en bar solide, Erica décide de les vendre au centre d’art près de chez elle. Les bars se vendent en un temps record, et la marque prend son envol.

« Our founding belief is that nature knows best.  We use all natural, skin nourishing ingredients to hand craft gentle skincare for your body and your baby. We are passionate about Essential Oils and their therapeutic properties. »

Le packaging de chaque produit est d’origine recyclée, et se recycle à nouveau. Les produits sont emballés dans des papiers ayant déjà eu une première vie ; les boîtes en fer des lotions s’utilisent pour plusieurs autres utilisations (on remet du savon dedans, ou on y met ses bijoux par exemple) ; les petits pots en verre des sels de bain serviront pour des épices ou en petit vase. Ainsi de suite, ainsi de suite.

Une belle aventure au pays des kiwis, avec des produits aux huiles essentielles thérapeutiques et parfaits pour se relaxer et prendre soin de soi. Une gamme non testée sur les animaux, recyclé/recyclable, bon pour l’environnement et bon pour nous.

Dans l’atelier de… Wabi-Sabi.

« Wabi-Sabi s’inscrit dans le fait main, l’artisanat et l’éco-responsable, et c’est d’ailleurs notre ligne directrice première. Avant d’être des mots à la mode, c’est surtout et avant tout un art de vivre : pour consommer juste et pour soutenir le Made in France. »

Il est de ces interviews qui vous revigorent, qui vous donnent l’énergie nécessaire pour vous lancer dans de nouveaux projets et qui vous font dire que l’artisanat français se porte bien. C’est ainsi que l’atelier de fabrication artisanale de bougies et brumes Wabi-Sabi s’est prêté au jeu des questions-réponses : Manon et Quentin, créateurs de la marque, nous en disent plus sur leur atelier de création, le statut d’artisan et la beauté du parcours qu’ils ont choisi d’emprunter afin de faire de leur passion commune un métier d’art. Du courage, de l’expertise et de l’optimisme, le tout dans des réponses ciselées ; immergeons-nous dans l’univers Wabi-Sabi pour un petit aperçu de la nouvelle scène de création française.

Le Wabi-Sabi est une expression issue de la culture traditionnelle japonaise, un concept esthétique dérivé des principes bouddhistes et taoïstes, qui consiste à accepter l’impact du temps sur notre existence, retourner à la simplicité et reconnaître la beauté des choses imparfaites, éphémères et modestes.

• Qui se cache derrière les Bougies et Brumes Wabi-Sabi ?

Manon. Nous sommes Manon et Quentin, 26 et 29 ans, bretons, basés en Ille-et-Vilaine où nous avons notre atelier.

• Parlez-nous de Wabi-Sabi : comment décririez-vous votre concept en quelques lignes ?

Manon. Wabi-Sabi est une marque de bougies et brumes végétales éco-responsable produites à la main en Bretagne. Nous utilisons des mèches en bois doublées qui crépitent, un pot en verre ambré et des étiquettes Kraft issues du recyclage. Le but est de proposer des produits de qualité, pensés et fabriqués à la main à nos clients.

• Wabi-Sabi, pourquoi ce nom ?

Manon. Pour nous, Wabi-Sabi signifie deus choses : la simplicité, l’unique pour le Wabi et l’acceptation des choses qui vieillissent pour le Sabi. C’est aussi accepter les petites imperfections d’un objet artisanal : nos bougies et brumes végétales sont toutes différentes les unes des autres car tout est fait à la main ! Nous avons choisi ce nom car il colle parfaitement à nos valeurs et à la direction artistique et artisanale que nous souhaitons donner à nos créations. De plus, nous adorions le concept avant la création de la marque.

″C’est aussi accepter les petites imperfections d’un objet artisanal : nos bougies et brumes végétales sont toutes différentes les unes des autres car tout est fait à la main.″ 

 

Quelles sont les différentes étapes dans la conception de vos bougies ?

Manon. Tout d’abord, nous chauffons la cire dans notre fondoir. Puis nous ajoutons et mélangeons le parfum et la cire, que nous coulons ensuite dans les pots en verre ambré. Nous posons la mèche en bois délicatement et attendons que la cire refroidisse pour, en dernière étape, poser l’étiquette en Kraft sur le pot.

 

• Quels sont les ingrédients utilisés dans la conception des produits ? Quels sont leurs origines ?

Manon. Nous utilisons plusieurs ingrédients pour la fabrication de nos produits, à savoir :

  • De la cire de soja éco-responsable sans OGM, sans pesticides et non testée sur les animaux (cruelty-free). C’est une cire 100% végétale et 100% biodégradable.
  • Une mèche en bois doublée pour une restitution sensorielle parfaite des parfums
  • Un pot en verre ambré (fabrication française)
  • Une étiquette en papier Kraft fabriquée par nos soins issue du recyclage et sans solvant
  • Un alcool de blé certifié par Ecocert Greenlife avec 99.9% des ingrédients qui sont d’origines naturelles, et sont de plus issus de l’agriculture biologique pour les brumes végétales
  • Les parfums sont pensés par nos soins et répondent à l’ensemble des normes IFRA

• Parlez-nous de votre parcours professionnel : comment avez-vous décidé de débuter l’aventure Wabi-Sabi ?

Manon. Nous avons fait nos débuts dans le commerce, puis nous avons décidé de créer la marque en mai 2017. Passionnés de décoration d’intérieur et surtout de bougies, nous avions l’habitude d’en fabriquer pour nous-mêmes et nos proches. C’est tout naturellement que nous avons décidé d’en faire notre métier : l’aventure Wabi-Sabi était née.

© Wabi-Sabi

 

• Quel type d’artisans êtes-vous : passionnés, organisés, créatifs, ou sûrement les trois à la fois ?

Manon. Quentin est plutôt créatif et Manon organisée mais passionnés de notre métier, nous le sommes tous les deux !

• Quel plaisir retire-t-on dans le fait d’être artisan ? Et quelles sont les difficultés ?

Manon. Le plaisir premier est de créer et d’avoir des retours motivants de nos clients : félicitations, encouragements… Le lien avec nos clients est primordial. Être artisan, c’est aussi savoir faire face aux difficultés inhérentes à notre statut (création, promotion, démarrage d’entreprise…) – Il y en a beaucoup, mais nous arrivons à les résoudre et les surmonter avec l’expérience et la motivation.

 

• Dernièrement, les termes « fait-main », « artisan » et « éco-responsable » sont devenus très à la mode. Et vous, qu’en pensez-vous ?

Manon.  Il est évident que la marque s’inscrit tout à fait dans le fait main, l’artisanat et l’éco-responsable, et c’est d’ailleurs notre ligne directrice première. Pour nous, avant d’être des mots à la mode, c’est surtout et avant tout un art de vivre : pour bien consommer (consommer juste) et pour soutenir le Made in France et tous ces artisans qui font un travail remarquable en perpétuant un savoir-faire inimitable.

• Quel regard portez-vous sur le développement de la fabrication artisanale française ces derniers années ?

Manon. Nous sommes ravis que l’artisanat français se développe ainsi. Les consommateurs semblent avoir pris conscience de l’importance de la sauvegarde du patrimoine français. Ce patrimoine, c’est l’ensemble de nos créations et de nos savoir-faire : il faut le protéger et le perpétuer pour éviter de rentrer dans une société d’hyper-standardisation.

 

• Qu’en est-il des futurs projets de Wabi-Sabi ?

Manon. Beaucoup de nouveautés sont à venir avant la fin d’année mais c’est encore un secret ! N’hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux pour recevoir les dernières actualités.

• Le mot de la fin ?

Manon. Savoir-faire.

⇒ A noter dans son carnet.

Découvrez les bougies et brumes sur Granhari Store


Merci à Manon de Wabi-Sabi pour cette interview. Tous droits réservés.
Crédits photos : Atelier Wabi-Sabi, Friendly Beauty, Oranjade.

Fatche !

Je découvre la marque de papeterie Fatche! et suis absolument ravie de voir de nouvelles marques françaises émerger. Fatche! C’est l’union de 2 illustratrices, Marina et Magali, vauclusienne et gardoise, amatrices de belles papeteries et d’objets déco. C’est aussi l’envie de mettre en avant de façon différente et originale leur Provence natale et ses villes.

 Des créations modernes, simple et véritablement dans l’air du temps. L’univers graphique s’est imposé de lui-même grâce aux illustrations de Magali : un univers décalé mélangeant douceur et poésie avec un trait d’humour et une pointe d’impertinence. Des créations pour tous, des locaux aux visiteurs, des curieux comme des badauds.

La collection de cette fraîche papeterie s’étend de l’affiche à la carte postale, de l’éventail au tote-bag sans oublier l’indispensable carnet de notes. Egalement, de jolies pochettes pour mettre toute notre joyeux capharnaüm de filles, ainsi que des magnets et des badges pour notre déco intérieur et vestimentaire.

Fatche! c’est une création 100% française, et on adore : les deux créatrices ne travaillent qu’avec des produits français et collaborent avec des acteurs locaux. Toute la création, la conception et les illustrations sont réalisés par leurs soins dans le Vaucluse et le Gard. Les impressions en sérigraphie et le façonnage sont produits dans le Vaucluse, les éventails, cartes et carnets fabriqués et imprimés à Marseille.

 

Specimen.

Specimen est un vrai concept slow life qui m’a plu dès le départ : des herbiers, de belles créations  d’affiches florales à créer soi-même et à accrocher pour décorer son intérieur, … Du fait-main, de la poésie et beaucoup d’amour pour la nature. Aux commandes du projet, on retrouve Lucie et Lola, deux parisiennes amies de longue date qui ont souhaité revenir « à l’essentiel ».

Amies depuis plus de 10 ans, Lucie Brette et Lola Moreau ont étudié le design graphique avant de devenir directrices artistiques. Parisiennes invétérées, elles n’échappent pas au syndrome du “citadin en manque de nature”, ni à l’appel de la tendance “slow life” : besoin de revenir à une activité manuelle, ressourçante… 

Fin 2017, elles créent ensemble la marque Specimen, avec un premier produit : un kit herbier + presse-fleur, pour réaliser soi-même son journal botanique. L’idée est partie d’une envie insatisfaite : les herbiers proposés à la vente s’adressaient à un public très jeune, manquaient franchement de charme, et semblaient ne pas avoir été repensés depuis au moins vingt ans. Un business plan, une maquette, quelques aller-retour chez l’imprimeur plus tard : Voilà ! un herbier et son presse-fleur sont maintenant disponibles à la vente.

L’herbier est un cahier à spirales élégant et bien conçu, à compléter de spécimens préalablement séchés. (L’herbier s’accompagne d’étiquettes à remplir, de bandelettes adhésives et quatre pages pour nous guider dans les observations.) Au fil de l’herbier, des fonds colorés rythmeront notre collection ! Le Presse-Fleur est une alternance de papier buvard et de carton, avec couverture sérigraphiée, le tout pressé par deux caoutchoucs. On y glisse nos plantes, on patiente le temps de séchage, et on colle dans notre herbier.

Ces deux produits sont fabriqués en France avec soin, une attention particulière portée au papier et aux matériaux utilisés. On valide complètement ce concept qui ne manque pas de modernité et de piquant (évitez d’y mettre votre cactus tout de même). Découvrez les produits Specimen sur leur beau site Internet.

Flânez où bon vous semble.
Ramassez les spécimens que vous aimez.
Prenez plaisir à les collectionner.

 

The Greater Goods.

The Greater Goods est l’une de ses compagnies de production de savons qu’il faut absolument connaître. Pourquoi ? Parce que. Le savon est un élément incontournable de notre vie (heureusement !) et en grande fan de savon, j’aime joindre l’utile à l’agréable. Leurs produits, en plus d’être beaux, ont des senteurs inspirantes et des textures incroyables. Je le sais, j’ai testé. Des ingrédients naturels et pures, qui ne sont que de bons produits pour le corps.

Originaire de Californie, US, et fondée par Arian Franz, la boutique a migré à New York puis est revenu à San Francisco pour proposer ses produits des deux côtés du pays. Leurs produits sont créés en pression à froid, chaque savon est préparé, découpé et emballé à la main. La marque propose également des produits de beauté et soin pour le corps.

« Soap is one of those staple objects that we interact with daily and in a pretty personal way. We’re interested in enhancing those everyday moments through unique and inspiring scents, textures, and quality ingredients. We believe that using pure, natural materials is vital when making anything we put on or in our bodies. »

Des produits à découvrir sur leur boutique en ligne. A essayer, je le recommande !

 

Fig+Yarrow.

FIG+YARROW est une boutique de produits bien-être et intérieur tendance. On aime le concept simple, mais surtout les produits de beauté 100% naturels créés par Brandy Monique, la fondatrice, à Denver, Colorado, USA. Le studio est juxtaposé à la boutique physique, où Brandy fait également ses plantes.

We handcraft our products in small batches at our lovely old brick firehouse in the Lower Highlands neighborhood of Denver, Colorado. This is where you will find our Apothecary boutique as well as The Good Bower Workshop/Private Rental Space/General Store + Folia Botanical bar. We also maintain our tranquil edible and medicinal gardens here + keep our sweet hens, Pigeonhawk, Nigella and Gracie. Rumi the shop cat lives here too!

Faits mains et uniquement à base de plantes, cette ligne artisanale de produits de beauté se donne pour mission d’aider ses clients à retrouver une peau saine, avec des produits simples et doux pour la peau, aux senteurs douces et apaisantes. Les produits sont organiques, non-toxiques et non testés sur animaux.

L’idée Fig+Yarrow part de l’expérience de méditation menée par Brandy en 2010. Elle décide de créer une gamme de produits qui marie sa passion des plantes, ses connaissances en produits de beautés, avec une envie d’aider les autres et participer à sa communauté. Elle se dédie dès lors à créer elle-même tous ses produits, et propose dorénavant d’autres objets qui viennent compléter sa propre ligne.

Fig+Yarrow propose des baumes pour le corps, des masques, du dentifrice et déodorant, des exfoliants corps et visage, des sels de bain, … Vous l’aurez compris, une gamme de produits large et pour tous les types !

 

 

Miiko Skin Co.

Miiko Skin Co ou comment les produits de beauté devraient être aussi simplement préparés qu’utilisés. Installée à Victoria, BC (Canada), la jeune marque propose des produits aux plantes cultivées localement. Des produits qui se veulent simples dans leur composition tout en réalisant leur promesse : protéger la peau et la ressourcer.

« Mi is Japanese meaning beautiful – Ko is Japanese meaning for child. Together they represent a beautiful child, our future : MIKO »

La fondatrice de la marque s’inscrit dans une démarche de développement durable et souhaite ainsi que la marque en fasse ainsi. C’est pourquoi elle décide de se convertir au tout fait-main, recyclant au maximum et n’achetant que local, avant de commencer à créer ses produits.

Quelques temps après, Miiko Skin Co voit le jour, et propose dorénavant des produits à l’image de la philosophie de sa fondatrice : simple, naturel, bon pour l’humain et bon pour l’environnement. Un cercle vertueux qui nous invite à entrer pour ainsi à notre tour adopter les bons gestes.

La gamme Miiko Skin Co propose des crèmes et huiles pour le visage et le corps, en fonction de votre grain de peau. Egalement, des crèmes solaires (que j’ai testé et que j’adore) 14% et 20%, pour choisir votre résistance Vitamine B. A découvrir d’urgence !

Baskk Magazine.

Baskk Magazine est la nouvelle création de l’agence australienne de design et digital « Smack Bang Designs ». Une entreprise très moderne au style simple et épurée, parfaitement dans l’air du temps. Rien n’est laissé au hasard, et s’en ressent le magazine, au design tiré à quatre épingles. Minimaliste, c’est le mot que j’utiliserai pour définir tant l’atmosphère de l’agence que le magazine.

Ce magazine bi-annuel célèbre la créativité et l’innovation sous toutes ses formes : avec un Volume 1 intitulé « Bleu », le magazine annonce la couleur avec une interview regroupant les designers Bobby Clark, Brooke Holm et Milly Dent. Des grands noms du domaine, tout aussi modernes et distingués. Du côté voyages, le magazine s’attarde au Maroc et à Cuba, et parle marketing et la mode éco-durable avec d’autres professionnels.

Un magazine a découvrir pour les véritables fans de design pointu et de niche, qui n’ont pas peur de la page blanche.

C’est Beau.

En 2012, C’est Beau se résume à un perron, de vieux skates et une scie sauteuse. En gros, la transformation de vieux skateboards jetés aux poubelles, en tout nouveau objet prêt à être (ré)utilisé. Raphaël, créateur de la marque, démarre son business et sa marque est rapidement distribuée dans 8 magasins. Raphaël remarque alors deux choses : l’engouement pour les produits créés à la main dans le respect de l’environnement, et à quel point les artisans comme lui peuvent avoir de la difficulté à rivaliser avec les compétiteurs internationaux qu’ils côtoient en magasins.

Une solution s’impose dès lors; créer une vitrine qui valoriserait uniquement le talent d’ici. C’est Beau est né, s’est installé à Montréal sur l’Avenue Mont-Royal et propose une centaine d’artisans et designers québécois (et parfois canadiens) qui allient design, démarche éco-responsable et qualité. Une boutique-collectif hipster pour découvrir de nouveaux produits, de nouveaux designers, rester dans la boucle du fait main et participer à l’économie locale québécoise.

« C’est Beau, c’est une centaine d’artisans et designers québécois provenant des quatres coins de la province. Une sélection pointue d’objets combinant design, qualité & équité. Répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. »

On retrouve à la boutique des magazines, des fringues, des produits de beautés, de la décoration, des plantes vertes … Tout pour habiller votre intérieur et vous habiller, tout en prenant soin de vous et de votre image.

 

Natko Ceramics.

Natko Ceramics est la création de Nat, jeune anglaise qui nous vient du North Lincolnshire. Comptable le jour et artiste les soirs et weekends, Nat jongle avec un emploi du temps chargé qui ne l’empêche cependant pas de produire de superbes créations faites main.

Avec Natko Ceramics, le ton est donné sur l’imperfection des produits, car Nat utilise un tour de potier, qui rend par défaut chaque pièce unique et inimitable. Une spécificité qui rend la marque encore plus adorable et qui donne envie d’acheter toutes les créations pour être sûre de ne pas manquer.

« All of my work is hand-built, without the use of a pottery wheel. This means that my pots are never ‘perfect’ and usually a little wonky! I hope you agree that this adds to the charm and makes everything totally unique. » 

Natko Ceramics propose des tasses, des dessous de plat, des mini-vases et bols, ainsi que des petits objets de décoration. Les créations oscillent entre animaux, design épuré et modernisme. Du bel artisanat à découvrir dès que possible !