Dans les petits papiers de… Phärre.

Phärre - Carnet - Vue de près.

« Nous travaillons avec un nouvel artisan à chaque nouvelle collection. Cela peut paraître anodin mais c’est un vrai challenge, il faut établir à chaque fois une relation de confiance, comprendre la manière de travailler de chacun…. »

 

Phärre est un petit nouveau dans le monde de la papeterie made in France. Un petit nouveau bien costaud, qui réalise tous ses produits en France et à la main, grâce à une fabrication artisanale et respectueuse de l’environnement. Solenn et Théo, les créateurs de Phärre, ont réussi à se faire une place dans le monde de la papeterie déjà bien rempli, et continuent d’avancer tambours battants avec des créations toujours plus réussies.

Phärre est basé en Bretagne, et son doux nom ne passe pas inaperçu, tous comme les cartes et carnets de la marque, ornés de dorures et de belles couleurs pastels alliés à un design épuré. Bottes de pluie et cirée jaune, partons à la découverte de la jolie marque bretonne, en se laissant guider par la lumière de Phärre.

• Qui est Phärre ?

Théo. Phärre est une marque de papeterie 100% française qui s’attache à proposer des objets de caractère en travaillant exclusivement avec des artisans et dans le respect des forêts. Phärre c’est aussi et surtout une belle aventure, un projet en binôme porté par deux amoureux du papier : Solenn et moi-même.

• Dites-nous en un peu plus sur votre parcours…

Solenn. L’envie de créer notre marque de papeterie est née je crois, d’un mélange entre désir personnel et projet professionnel. Après un an passé à 600 km de notre ville d’origine pour des raisons professionnelles, nous avions envie de prendre un nouveau départ, débuter un projet qui nous permettrait de nous épanouir ensemble mais également individuellement.
Notre complémentarité nous permettait de nous lancer sereinement dans la création d’une entreprise. Théo a travaillé durant des années dans le secteur culturel au cœur d’un service de communication dédié au web et au marketing, moi j’ai fait des études de graphisme et j’ai travaillé pour des agences de communication.

″La liberté de création et le plaisir d’échanger était pour nous le plus important. L’amour du papier nous réunissait et en vue des possibilités offertes par cette matière, créer notre marque de papeterie était une évidence.″ 

 

• Quelles sont les étapes dans la conception de vos créations ?

Solenn. Chez Phärre, nous travaillons sous forme de collection, la première étape repose donc sur la définition des produits qui composeront la nouvelle ligne de papeterie. On pense ensuite design de produit. Nous travaillons sur la forme que prendra chaque objet avant de se lancer dans la création graphique. Lors de la phase d’illustration, il ne vaut mieux pas regarder l’état de l’atelier ; tous les nuanciers de papier sont sortis, il y a des croquis accrochés sur tous les murs, des crayons éparpillés dans tous les coins…

Pour la fabrication, nous avons choisi de travailler avec un nouvel artisan à chaque nouvelle collection. Cela peut paraître anodin mais c’est un vrai challenge, il faut établir à chaque fois une relation de confiance, comprendre la manière de travailler de chaque artisan… Mais pour nous cela est indispensable pour ne pas se freiner dans la création.

 

Quels outils utilisez-vous pour créer vos collections ?

Solenn. L’outil le plus indispensable lors de la phase de création reste les nuanciers de papier : couleur, grammage, texture… c’est une source d’inspiration inépuisable et c’est surtout la base de nos objets. Pour moi tout commence par un croquis (enfin, des centaines de croquis au crayon à papier, au stylo, au marqueur, à l’encre…). Pour finir, il y a la mise en forme sous ordinateur via des logiciels.

• Comment décririez-vous le style de Phärre ?

Théo. Je définirais notre univers comme épuré, raffiné et minimaliste. Notre style est relativement doux et finalement assez conceptuel. Phärre c’est aussi le travail artisan qui se retranscrit dans notre papeterie, l’excellence à la française.

 

• D’où vient cette passion du papier et qu’est-ce qui vous inspire ?

Solenn. Ce n’est pas une question facile… Je pense que le papier c’est un élément qui marque chaque personne, une sorte de support à nos madeleines de Proust. Nos doigts d’enfants qui caressent le papier pour apprendre à lire, nos premiers mots maladroitement couchés dans un cahier d’écriture, les viielles photographies de nos grands-parents que l’on regarde avec émotion…

Théo. La sensibilité qui nous caractérise nous pousse à observer les petites choses qui occupent notre quotidien. Nous nous inspirons donc de ce que l’on voit évidemment, mais également des odeurs qui nous entourent, des mélodies que l’on entend, la source d’inspiration la plus importante : la nature !

″Nous aimions beaucoup parler des découvertes que nous faisions avec nos amis : artistes, architectes… Nous avons donc eu envie de partager nos sources d’inspiration sous forme de newsletter. En chaque début de mois nous sortons notre édition : un petit condensé de ce qu’on a envie de partager, c’est aussi le plaisir de mettre en avant le travail des autres.″ 

 

• Votre point de vue sur l’avenir du papier ?

Théo. Le papier est une source inépuisable de création, je suis certain que dans quelques années le papier sera toujours aussi inspirant et que les créateurs risquent de nous étonner.
Aujourd’hui le papier ce n’est pas uniquement un carnet ou une affiche, c’est une matière utilisée dans de nombreux domaines comme l’architecture, le design de produit… Regardons les projets qui voient le jour : maison en carton, meuble en papier, fresque en mouvement… Cela laisse présager un bel avenir au papier.

 

 

• Et vos futurs projets ?

Théo. Actuellement nous travaillons sur l’élaboration d’une nouvelle collection, nous allons sortir du carnet pour… je vous laisse la surprise. En parallèle on prépare également notre premier pop-up store sur Paris qui se déroule du 30 octobre au 19 novembre au 36 rue Étienne Marcel.
Nous risquons d’être pas mal en déplacement dans les prochaines semaines, il va falloir être organisé car en plus de tous ces projets nous allons déménager notre atelier, nous prévoyons de quitter dans quelques mois la Bretagne pour rejoindre la Normandie.

 

• Le mot de la fin ?

Solenn. Aventure. C’est ce que nous vivons actuellement une aventure humaine, remplie de belles rencontres, d’échanges, de challenges. Une aventure dans laquelle nous sommes heureux de nous être lancés.

 

⇒ A noter dans son carnet.

  • Surveillez la sortie de la nouvelle collection Phärre sur le Facebook et Instagram de la marque ainsi que leur site internet : www.pharre.fr
  • Découvrez davantage grâce à L’édition de Phärre, un concentré de belles rencontres à recevoir en s’abonnant à leur newsletter (direction leur site)
  • La présence de Phärre dans la boutique éphémère 36 rue Étienne Marcel à Paris du 30 octobre au 19 novembre 2017

Découvrez l’article sur Phärre par Granhari.

Logo Phärre


Merci à Solenn et Théo de Phärre pour cette interview. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *